lundi 20 mai 2013

Une page Facebook n'est pas une stratégie social media

Sauf si vous travaillez sur Facebook, il est temps de cesser de baser ses espoirs de succès sur les médias sociaux uniquement sur cette plateforme. Si toute votre stratégie est basée sur Facebook pour atteindre de nouveaux clients, ou pour faire connaitre votre marque, il faut reprendre toute votre stratégie à zéro. Et acheter des likes n'est pas non plus une solution.

Via The Oatmeal


Depuis que le monde des réseaux sociaux a perdu Friendster et MySpace, les gens ont cherché le prochain réseau sur lequel passer leur temps. Cependant, de nombreuses entreprises et marques étaient beaucoup trop lentes pour suivre les tendances et le seul son qui résonnait à leurs oreilles était Facebook. Aujourd'hui, écrire sur Facebook n'a plus le même impact qu'aux débuts des réseaux sociaux.  Mais mettre tous vos oeufs dans le même panier est une grande erreur.

Le monde des réseaux sociaux change constamment et de plus en plus d'adolescents trouvent que Facebook devient moins important dans leur vie. 

La "Facebook Fatigue"

Source 
Facebook n'est plus aussi "cool" qu'avant. Pour de nombreux adolescents, Facebook a toujours fait partie d'internet et ils ne veulent pas utiliser le même réseau social que leur parents. 
Environ 10 % des comptes créés sur Facebook ne correspondent pas à des utilisateurs actifs sur le réseau. Près de 110 millions de comptes sont donc faux.
Même en envahissant son site d'incitation à la publicité, de plus en plus présente, bientôt en vidéo, avec des  promotions de posts, ou d'encarts, les fils d'actualités des utilisateurs se remplissent d'encarts commerciaux.
Des entreprises dépensent des milliers d'eurors pour rajouter leur voix et se faire entendre de de nombreux utilisateurs en ont marre de les entendre. Non seulement cela, mais il existe de plus en plus de preuves qui montrent que dépenser de l'argent pour faire de la promotion sur Facebook n'est pas si efficace qu'on ne le pense.
On peut dire aujourd'hui que la publicité est devenue intrusive dans notre vie de tous les jours, nous sommes bombardés par elle sur tous les moyens de support. Quand on utilise Internet, nous devenons de plus en plus insensibles à celles-ci. Facebook n'est plus aussi puissant qu'auparavant, ce qui veut dire qu'il faut chercher de nouveaux réseaux sociaux où se tourner. 


Qu'est ce que cela signifie aujourd'hui pour les marques ?


Les entreprises doivent désormais s'adapter et trouver où se trouve sa communauté parmi une multitude de réseaux. Cela ne veut pas dire lier son compte Facebook à son compte Twitter et spammer le même contenu dessus. Le défi principal est d'utiliser d'autres réseaux sociaux et de cibler votre contenu sur ceux-ci sans y perdre en qualité.  Twitter, par exemple, est très rapide, le contenu se propage de façon virale, et on peut y avoir des discussions en direct. Les communautés de Google + sont un moyen très pratique de partager du contenu et d'orienter ses conversations sur des sujets de niche. Si votre marque utilise des produits qui rendent bien en photo, nous connaissons également l'utilité de Pinterest ou Instagram pour les marques de mode ou de beauté.
Chaque élément que vous publiez doit être pertinent pour chaque plateforme et ajouter de la valeur à votre communauté. Réfléchissez bien avant de vous inscrire sur chaque réseau social pour faire une expérience car cela "existe". Si vous ne maintenez pas correctement votre présence, cela reviendra contre vous sur le long terme.


Pour conclure, pensez à votre communauté  et cherchez où  se trouvent  les personnes qui sont susceptibles d'être intéressées par votre marque (age, sexe, préférence de publication...) si vous souhaitez quitter Facebook. Avez vous également le temps de garder une présence sur d'autres réseaux sociaux ?
Vous devez comprendre votre communauté et savoir quels réseaux sociaux elle utilise.